L'économie bleue 🤓 ??

Dernière mise à jour : avr. 17

Savez vous que l'économie revêt différentes couleurs??? Vous avez envie de me dire, mais qu'est ce qu'il raconte!!! et bien oui l'économie est soit rouge soit verte, soit bleue!!!


L'économie rouge a été initiée au milieu du XIXème siècle, et représente 90% de l'activité économique d'aujourd'hui. Ce modèle puise dans les ressources naturelles pour transformer des matières premières.... en déchets. L'économie verte, apparue dans les années 1960, quant à elle, est rythmée par la réduction significative des risques environnementaux et la pénurie de ressources naturelles : la finalité de ce modèle est "la protection de l'environnement", et vous l'aurez compris, vient en réponse aux dommages causés par l'économie rouge!!


“Je suis d'avis à ce qu'un modèle économique doit s'adapter le plus possible aux contraintes mais aussi aux avantages "culturo-socio-géographiques"[oui j'ai inventé mon mot] des sociétés, des populations .” Et c'est dans ce sens qu'il m'a semblé que l'économie bleue s'adapterait parfaitement à notre société, en Guadeloupe"

J'aime bien joindre l'utile à l'agréable et c'est la raison pour laquelle, je me suis déjà impliqué dans un certain nombre d'évènements ayant des thématiques qui me tiennent à cœur.

Aujourd'hui, plus que jamais, ma passion pour la mer, mais aussi la voie professionnelle que j'ai choisi, l'expérience et les connaissances que je capitalise, me permettent de m'investir éperdument dans mon projet "L'économie bleue, au service de la jeunesse Guadeloupéenne".


Afin de mettre en lumière la Guadeloupe et son potentiel sportif et technique, je me suis lancé le défi de participer à un certain nombre de grandes compétitions nautiques, et faire émerger, peut être, de nouvelles ambitions.


En quoi l'économie bleue serait un atout pour la Guadeloupe ??

L'économie bleue a pour objectif de ne plus produire de déchets, et pour cela il faudrait s'inspirer de la nature : Dans la nature, il n’y a pas de déchets. Tout redevient matière première !

Il s'agirait d'un mélange de bio-inspiration et d'économie circulaire.

👉🏾👉🏾Remettons les choses dans leur contexte : L'Economie c'est l'activité de production, de distribution, et de consommation des richesses, des biens d'une société (selon la définition de l'internaute); mais selon moi, cette définition ne serait pas complète si je n'ajoutais pas le volet profit !!!

L'économie bleue englobe divers points comme vous pouvez le voir sur le schéma ci dessus, mais les volets qui retiennent mon attention, et qui donnent tout son sens à mon projet sont la création d'emploi, et la protection de notre environnement entre autres....


L'économie bleue est un atout pour la Guadeloupe, en ce sens qu'elle pourrait créer de la richesse, développer l'économie de notre territoire, mais c'est surtout une évidence !!


Il serait bien simpliste de dire Guadeloupe entourée d'eau = forcément économie bleue : MAIS LA REALITE C'EST CELA!!!! pourquoi ne pas exploiter une ressource dont nous disposons en abondance. Etant dans le nautisme, je peux vous affirmer que nous passons à côté de belles opportunités !! Toute l'année [hors crise sanitaire bien sûr], le bassin caribéen est rythmé par de nombreuses régates, et la Guadeloupe s'avère être tout simplement.... un point de chute!!!


Comment ce modèle, s'appliquerait il en Guadeloupe??!!

L'économie bleue ne tourne pas uniquement autour du tourisme : l'agrandissement du port pour accueillir plus de bateau de croisière ou les activités de loisirs liées au nautisme bouée tractée, paddle, jet ski etc..., ou de la pêche !!!

Il s'agit de développer l'activité économique de la Guadeloupe autour des Métiers de la mer, navigant et non navigant : architecte naval, voilier, armateur, remorqueur, maitre machine, ingénieur en construction navale, technicien de maintenance et bien d'autres encore. Aujourd'hui la technologie que l'on retrouve sur les bateaux nous permet de faire des prouesses sur l'eau, de faire littéralement voler les bateaux, sur l'eau!!!


En Guadeloupe 3 lycées proposent des filières nautiques : Chevalier de Saint Georges : Bac Pro maintenance nautique, Blanchet : du CAP au bac Pro, plusieurs orientations, mais malheureusement ces filières sont perçues comme des voies de garage, et les jeunes et la société guadeloupéenne n'y voient toujours pas de perspectives d'avenir.


Le nautisme a encore de beaux jours devant lui !!! Et tout est à faire en Guadeloupe!! Savez vous combien de régates sont organisées dans le monde chaque année?? Dans la Caraïbes?? En Guadeloupe??

L'économie bleue est une belle perspective d'insertion et d'évolution pour notre jeunesse, surtout dans le contexte actuel, ou l'on ne cesse de parler de notre jeunesse expatriée!!!


J'avais un rêve écrit avec une date, et c'est devenu mon objectif. Mon objectif va devenir réalité, parce que j'ai un plan et je suis en action.

20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout